Le scénario

BAD GAME

Scenario de Max Obione

version du 15/04/2018

 

PITCH

Un taulard sortant de prison est décidé de se venger de celui qui l’a dénoncé.

Parallèlement un caïd poursuit un petit malfrat détenant quelque chose qu’il veut posséder à tout prix.

_______________

Ouverture

Les films du Gabelou

présentent

BAD GAME

un film de Max Obione

Sur le générique, bruits intérieurs de prison, clé, grille, voix off : « Hé, plus voir ta gueule, ça va nous faire des vacances. » etc…

1 – Extérieur jour – Centrale

Plans d’ensemble de la centrale – Un type s’en vient avec un petit sac à bout de bras, casquette sur la tête, blouson, c’est un taulard qui vient d’être libéré. Il fait un doigt d’honneur à la prison. A l’arrêt de bus, il attend. Il monte dans le bus qui l’emporte vers la ville.

2 – Extérieur jour – Devant un bar

Une fille arrive devant un bar. On la suit à l’intérieur…

21 – Intérieur jour – Dans un bar.

Ambiance. Buck est assis au bar sur un tabouret devant une tasse de café. La fille s’assoit à ses côtés.

Buck
à l’adresse de la patronne

Vous me remettez deux cafés, s’il vous plait !

Un moment silencieux, ils ne se regardent pas.

Nikky

Tiens… (elle dépose une enveloppe sur le bar)

Hafed te donne un portable et du liquide. Y a aussi la clé de son appart.

Buck
prend l’enveloppe

Merci !

Un temps

T’étais pas obligée

Nikky
regarde Buck, tend sa main dans sa direction comme pour le toucher dans un geste d’affection. Buck s’en saisit vigoureusement.

Papa…

Puis il la relâche, laisse aller le geste. Nikky ôte lentement le miki dessus la tête de Buck qui le lui reprend lentement. Nikky redresse une mèche.

…on ramasse bien les chiens.

La patronne dépose les deux cafés.

Un moment de silence.

Buck
T’as des nouvelles ?

Nikky
Mon frère ?

Buck
Ouais !

Nikky
hausse les épaules.
Il déconne toujours

(un temps)

Qu’est-ce que tu comptes faire ?

Buck
la regarde et ne réponds pas. Puis… les yeux fixes…

Nettoyer l’ordure qui m’a donné aux flics.

Il sirote son café. Il apprécie en levant les yeux au ciel
Putain, c’est du pur jus, ça !

Nikky descend de son tabouret.

Nikky
A plus !

Buck
C’est ça !

Nikky s’en va.

3-  Extérieur nuit – immeuble

Plan fixe ensemble immeuble pourri. Une fenêtre allumée…

4 – Intérieur jour – dans un appartement sombre

Bruit lointain d’une radio et bruits de voisinage. Dispute…coït… Bruit de châsse d’eau. Trait de lumière sous une porte. Buck sort des toilettes. (Prise ras du sol, pieds nus). Il va dans une autre pièce. Il porte un pantalon et Marcel. Il s’affaire… Il mange à pleine main des Crips qu’il puise dans un paquet qu’il a explosé.
Sonnerie de portable (appel de muezzin) qui vibre sur une table. Il s’en saisit et le porte à l’oreille.

Buck

Ouais Hafed… salut mon frère… ouais… aujourd’hui… non… j’ai tout… Tu dis ?… ouais je vais trouver… au fait, tu sais pas où y se planque… han… han… traine en ville… han… han…tu dis… la gare maritime… le port… un container… han… han… toi aussi mon frère…

Buck coupe la communication et empoche le portable dans son pantalon.

Il passe la main sous un canapé et retire un pistolet. Contrejour. Il fait jouer la culasse, vérifie le chargeur. Pose le flingue. S’habille lentement.

5 – Extérieur jour. Rue.

Déambulation de Chester, marche précipitée dans la rue. Fondu au noir.

Chester de dos. Il se dirige vers une boutique. Il entre dans la boutique.

6 – Extérieur jour. Rue.

Ouverture au noir. Chester de dos. Il se dirige vers une boutique. Il entre dans le kebab.

7- Intérieur jour. Dans le kebab.

Le kebab est tenu par Ticoco et Kebabeth.
Chester entre. La patronne du kebab est derrière son bar. Chester se plante devant, en silence

Kebabeth

à l’adresse de Chester

Qu’est-ce que je vous mets ?

Chester baisse le nez et ne répond pas. Kebabeth lance à l’adresse de Ticoco à l’étage.

Hé ! Ticoco, c’est pour toi !

Ticoco
descendant de l’étage.

Voilà, voilà, je descends.

Kebabeth s’efface et retourne à ses préparations.

C’est pourquoi ?…

Ticoc s’en vient derrière le bar et fait face à Chester.

Qu’est-ce qu’il a à me vendre le petit monsieur ?

Si t’as des photos de cul… un notable avec un gamin à poil

sur les genoux, ça je suis preneur,

c’est bankabeule, you understand, mec ?

Chester dépose sur le comptoir une enveloppe. Ticoco, se saisit de l’enveloppe, l’ouvre, regarde à l’intérieur, interloqué et fixe Chester.

Mais tu te crois où, mon petit pote ?

Remballe ton truc, je veux pas d’emmerdes.

Chester
insiste…

C’est facile à négocier.

Ticoco

Niet ! C’est de la bombe, je te dis !

Chester

20%,… 10%, 5 alors.

Signes de tête de Ticoc qui refuse les propositions.

Ticoco

Putain ! Si je mords pas, c’est qu’y a un blème,

tu comprends pas ? Tout se sait, petit.

Il range des choses. Plan sur les détails du bar.

Faut vraiment être jobard, complètement maso,

putain les jeunes, pas de mœurs, que de la gueule !

Chester regarde à l’extérieur en faisant en sorte de dissimuler aux regards extérieurs.

Je serai toi…

Chester

T’es pas moi !

Chester reprend l’objet resté sur le comptoir, sort affolé et court pour échapper à la poursuite.

Ticoc  fait un numéro sur son portable.

Kebabeth

Tu peux me croire, ce petit gars-là, y pue la mort !

Ticoco

portable à l’oreille

C’est bien lui, il l’a bien… il sort de chez moi, à l’instant…

vers où ?… tu me prends pour un klebs !

Il raccroche.

Connard !

8 – Extérieur jour – immeuble

Plan fixe immeuble pourri

9 – Intérieur jour – dans un appartement sombre

Chuck sort de l’immeuble… Pique une camionnette en stationnement…

10 – Extérieur jour. Dans la rue. Dans le tram.

Chester a l’air préoccupé, ses regards marquent son inquiétude. Déambulation.

Il a en permanence sa main dans la poche intérieure de sa veste.

11 – Extérieur jour. Devant la villa

Plan de la villa. La voiture en stationnement, chauffeur debout à côté. Le garde du corps referme le capot de son portable. Le garde sort son flingue et se met en protection. Le boss sort (caïd au look ahurissant de nabab, manteau de fourrure, colliers multiples, chapeau, bottes, bijoux, boucles d’oreille) se dirige vers la voiture, suivi par un type à la démarche curieuse, son consigliere. Tout le monde en voiture.

12 – Extérieur jour.

La voiture démarre, on la suit, vue sur la ville.

Consi (voix off)

Prévisions météo, pluie et neige. (Rire)

Castor (voix off)

Quel temps de chiotte ! Et pourquoi pas du soleil pendant qu’on y est, ‘culé !

13 – Intérieur jour. Dans la voiture.

La voiture roule à vitesse lente.

Musique, gros son d’un rock métal ou rap.

Marvelous

Gare-toi là !

La voiture se gare. Dans de la voiture le chauffeur cherche une autre musique sur le poste de radio. Succession d’extraits variés. Il ne trouve pas.

Consi (voix off)

On attend les signalements, ça va pas tarder.

Trackette

Que de la daube dans cette caisse !

Les antiquités, je veux bien, mais faut aimer…

Il éteint le poste.

A côté de lui sur la banquette avant, le garde du corps taciturne et l’air mauvais manie une batte de baseball. On sent qu’il a hâte de s’en servir.

Castor
Répétant…

Culé… culé…

Sur la banquette arrière, Marvelous et le consigliere.

Marvelous
le regard portant au loin.

Vas-y, je t’écoute…

Consi
l’air préoccupé

Vous saviez qu’il est sorti ?

Marvelous
brusque

Je te paye pour savoir qui… alors qui est sorti ?

Consi

Buck !

Marvelous
part à rire.

Buck ? Et tu crois que ça m’impressionne

qu’une tapette soit sortie du ballon !

Tandis que Mister Marvelous picole du scotch au goulot d’une fiasque, et s’enfile de la coke dans les narines

Qu’est-ce que j’en ai à foutre de leur histoire de famille à la con !

le regard portant au loin.

Je t’écoute…

Consi
Consi prend un livre dans sa serviette et lit à voix haute.

Gros plan sur la couverture du bouquin,

on y lit le titre : BAD GAME. Extrait :

…l’accaparement de la valeur par un tout petit nombre de prédateurs constitue la pointe du phénomène. Ces nouveaux rois du monde s’appuient sur la force, l’intimidation, la cruauté…

Marvelous :

C’est tout moi, mec !…. Il me le faut, putain, il me le faut !

Consi
abandonne le livre, lui fait des grimaces, des agaceries.

C’est ça boss, tout pour ma gueule, tout de suite…

Il récupère de la coke avec ses doigts sur le vêtement de Marvelous et se frotte les gencives avec. Il a l’air content.

Voilà comment je comprends le bizness, boss.

Marvelous
apostrophe le chauffeur.

C’est mortel, on se croirait dans un corbillard ! Mets-nous du son…

le chauffeur hausse les épaules, s’exécute… On entend Benjamino Gigli chantant l’air de Nadir des Pêcheurs de perles de Bizet.

Monte le volume, tête de buse, c’est de la bonne, c’est du lourd…

Trackette
soupirant

Okay, boss !

Le son envahit l’habitacle.

Marvelous
bat la mesure puis à l’adresse du Consigliere.

Toi, continue ! Je commence à mouiller !

Consi
reprenant sa lecture.

… pour ramasser les miettes, toute une armée de bras cassés, fonctionnaires collabos, transfuges, traitres, viennent renforcer les troupes de l’oppresseur en se mettant à son service, véritables chiens de garde du système, ils hurlent et en appellent au massacre des résistants…

14 – Extérieur jour. Dans la rue

Chester sort du tram, passe devant le Volcan, avenue de Paris. Chester passe sur le marché aux poissons ou port de pêche. Un type l’observe. C’est un indic qui prévient le gang par téléphone.

Karsher

Allô… Le petit fumier vient de passer… direction le terminal…

On suit un moment Chester se dirigeant vers le port.

15 – Intérieur jour. Voiture en mouvement.

Castor(voix off)
sur le siège avant passager, le garde du corps referme son portable

Direction le « terminal », fonce… culé !

et hurle à l’adresse du boss

On va vous le fumer ce malfaisant… culé ! Grouille, grouille…

Trackette(voix off)
bifurque

Ouais, de ce côté-là… m’étonnerait pas qu’on le coince…

Castor(voix off)
frappe la paume de sa main avec sa batte

Gégé a dû ouvrir l’entrepôt…

On va vous le passer au marbre… culé !

Plein la tronche, il va prendre cher… culé !

16 – Intérieur jour. Dans la voiture.

Consi
quémandant une ligne à Marvelous qui se bourre le pif.

Eh, boss, j’ai pas droit à ma gâterie, moi aussi ?

Marvelous

Après le travail, non mais sans blague… ça voudrait revendiquer…

Il mime un coup de poing adressé au Consigliere.

17 – Intérieur jour – En voiture

Dans la camionnette conduite par Buck.

18 – Intérieur jour – Dans la voiture roulant.

La garde du corps et le chauffeur observe à l’extérieur pour trouver Chester. Marvelous sniffe comme un dingue. Le nez enfariné de poudre.

Marvelous

On nique pas Marvelous, mes chéris-chéris, quand Marvelous veut le Paradis, on lui sert sur un plateau. …Faut qu’il soit barge… putain, trouvez-le moi !

Castor
frappant sa paume de sa batte.

Z’inquiétez pas boss, c’est comme si… culé !

19 – Extérieur jour- Sur le port

Course de Chester le long des docks.

20 – Intérieure/extérieur/ Port/voiture

Chester est repéré.

Trackette

A dix heures, c’est lui l’empaffé !

Il appuie sur le champignon. Castor est à l’affût prêt à bondir.

La voiture rentre dans l’entrepôt. La voiture pile.

21 – Extérieur jour – sur le port

Castor jaillit pour coincer Chester. Castor sort et poursuit Chester. Il le coince dans un container. Il le ramène manu militari vers l’entrepôt. Marvelous suivi du Consigliere et de Trackette descend, s’approche et exprime leur joie la plus démonstrative, ils donnent des coups de pied, le Consigliere en rajoute. Castor le bastonne grave à coups de batte. Castor se penche sur le corps et arrache une enveloppe dans la poche intérieure de la veste de Chester au sol. Et rajoute un coup de pied.

Marvelous

Hein, la petite tapette, tu voulais me baiser !

Consi

en frappant avec la batte

Salope ! Salope ! Salope  

22 – Intérieur jour – Dans la voiture

De retour dans la voiture.

Castor

Tenez boss, c’est pour vous !

Castor donne l’enveloppe à Marvelous.

Marvelous

Celui-ci raide défoncé crie victoire.

Allez donne, donne, bon dieu ! Yessssssssss !

Il embrasse l’enveloppe. Consigliere est aux anges aussi. Retour à la voiture qui démarre.

Trackette au volant est complètement béat. Marvelous ouvre l’enveloppe, en tire lentement ce qui apparait être une figurine de collection.

Marvelous
exulte, il embrasse la figurine qui lui manquait.

Depuis le temps que j’attendais ça !… Putain !

Obiwan ! Obiwan ! Obiwan !

On découvre le classeur où il range la figurine, il s’apprête à ranger la nouvelle figurine dans la case vide.

Consi

Il esquisse un geste pour s’en saisir.

Vous me la montrez ?

Marvelous

Marvelous réagit avec colère en l’empêchant :

Tu veux te faire descendre, espèce de connasse ?

Castor

Il constate des traces de sang sur la batte et sur son vêtement.

Y m’a fait des salissures, cet enfoiré de… culé !

23 – Extérieur jour. Voiture.

La Lincoln démarre s’éloigne.

24 – Intérieur Plan dans la camionnette

Buck (voix off)

Hafed a dit dans sa boite… peut-être…

25 – Extérieur jour. Parking gare maritime.

S’arrête sur le parking, fonce au container, ne trouve personne, fonce sur le quai vers l’entrepôt, découvre Chester mal en point.

Buck

Je t’ai enfin retrouvé sale donneuse. Merde ! Ils t’ont pas loupé !

Mais j’aime pas qu’on fasse le travail à ma place.

Il dégaine son pistolet et s’apprête à achever Chester.

Chester
s’exprime difficilement.

Pa… papa…

Buck

Ne peut cacher son émotion, il rentre son arme et il le prend dans ses bras et l’étreint.

Petit con !

Musique. Fondu lent au noir.

Dédicace :

…à Hafed Benotman

 

FIN